• John Desmeules

La mobilité

C’est un sujet essentiel et vital. De taille variable, la mobilité se développe dans toutes sortes de lieux.


Le tracé d’une nouvelle route est, par exemple, relativement simple à dessiner. La question se complique, lorsqu’il faut passer devant le législateur afin de valider le projet et faire en sorte de pouvoir répondre à la majorité des demandes. A noter que les exercices de style pour trouver des compromis prennent souvent beaucoup de temps.


Nous avons besoin d’un réseau performant, que cela soit pour se rendre au travail, aller au cinéma, au théâtre, chez le coiffeur, au restaurant ou encore faire ses courses.

Mais, j’entends déjà des voix me dire ; télétravail, regroupement de logements à proximité de services de première nécessité, bus à haute capacité, places de parcs et rail en périphérie, etc.

Oui, c’est juste, c’est une partie de la réponse.

Pourtant il ne faut pas oublier un élément très important ; la livraison des marchandises !


Depuis son canapé, chacun.e peut désormais commander une multitude de biens en seulement quelques clics. Toutefois, ceci soulève de nombreuses questions qui sont les suivantes :

Comment acheminer ces biens jusqu’à votre porte ? Êtes-vous prêt.e.s à vous déplacer pour réceptionner votre commande ? Comment alimenter les commerces en zones piétonnes pour éviter leur disparition ?


Je suis d’avis qu’il faut trouver des compromis pour favoriser le bien vivre ensemble. Cependant, vous conviendrez que la route reste le seul moyen d’acheminent des marchandises jusqu’à leur destination. De plus, elle reste aussi le trait d’union entre une région et une autre, pour parfois, simplement changer d’air !



31 vues0 commentaire